En théorie, estimer un bien immobilier est assez simple : il suffit de donner un ordre de prix dans lequel une maison peut être vendue. Toutefois, l’estimation doit être faite à partir de certains critères. Que sont-ils ? Et comment adapter la règle générale à son bien, qui est unique à son genre ? Avant toute chose, il est à noter qu’il existe plusieurs manières d’estimer son bien à sa vraie valeur, mais la plus fréquente et également la plus utilisée reste l’opposition critères internes/externes. La règle est simple : considérer les points positifs et négatifs du bien en question. Explications.

Ce qui se rapporte au bien immobilier

Eh oui ! Il n’est jamais facile d’effectuer une estimation les issambres en matière de bien immobilier. Pourtant, cela est indispensable si l’on souhaite vendre son bien à sa juste valeur. Pour ce faire, des critères sont à considérer dont le premier est les éléments qui rapportent au bien immobilier. Ce sont en fait les éléments internes ou les éléments intrinsèques. Pour cela, des éléments sont à considérer, à commencer par les éléments internes ou les éléments intrinsèques. Il y a la nature du bien : s’agit-il d’une maison ou d’un appartement ? Par la suite, il y a la configuration : la superficie et le nombre des pièces. À noter qu’il faut éviter à tout prix de se tromper sur la superficie étant donné que le prix en dépend en grande partie. Et enfin, il y a l’état général qui concerne la qualité de l’isolation, le respect des dernières normes en matière d’isolation ou de protection contre le feu…

Ce qui se rapporte à l’environnement

Par la suite, il faut s’intéresser à ce qui se rapporte à l’environnement du bien. Autrement dit, il faut considérer les éléments qui ne se rapportent pas directement au bien immobilier, mais qui par contre, ont des influences sur l’estimation du bien. En principe, on parle ici de la présence d’infrastructures de transport comme le bus, le tramway et le train, les services publics comme les écoles, la mairie et la préfecture, les commerces ainsi que les pôles d’activités. Ces critères ont une véritable influence sur l’estimation du bien, car si ces éléments se trouvent aux alentours du bien, il est certain que le prix sera plus élevé. Sans oublier le quartier, qui joue également un rôle important dans l’estimation.

L’estimation : quelle méthode adopter ?

Après avoir déterminé tous les critères qui pourront nous aider dans l’estimation les issambres, il est maintenant d’entrer dans l’estimation proprement dite. Pour ce faire, plusieurs méthodes sont proposées, mais la plus réputée et la plus connue reste la méthode de comparaison. Comme son nom l’indique, il s’agit de la méthode qui consiste à déterminer la valeur de sa propriété en se référant à celles des biens similaires. Le principe est assez simple : deux biens se trouvant dans un même quartier et offrant la même qualité de prestation doivent avoir des prix sensiblement identiques. Une autre alternative d’estimer son bien sans se tromper est de contacter une agence immobilière. En effet, étant une professionnelle dans le domaine, elle est la mieux placée pour estimer le bien à sa vraie valeur.

Catégories : Immobilier