De nombreux parents s’inquiètent pour la santé de leurs enfants lorsque ceux-ci développent le désir de jouer au football. Ces inquiétudes sont-elles justifiées ? Si la pratique du football comporte effectivement un risque de blessure, ce sport a également de nombreux effets positifs sur la santé des enfants. Outre les blessures sportives mineures, qui touchent notamment les muscles et les ligaments, les articulations et la colonne vertébrale sont également mises à rude épreuve dans ce qui est devenu le sport le plus populaire au monde. Ici, les arrêts brusques et les multiples mouvements de rotation entraînent souvent des flexions et des extensions excessives. Aujourd’hui, les maux de dos et les problèmes de posture sont encore plus fréquents en raison du manque d’activité physique, souvent lié à la consommation croissante de médias chez les enfants et les adolescents. Le mouvement est une condition préalable importante pour le développement physique des enfants, c’est pourquoi rester assis devant l’ordinateur, la télévision ou le téléphone portable n’est pas particulièrement bénéfique pour la santé. Les conséquences peuvent être désastreuses : outre les problèmes de posture, les enfants et les adolescents peuvent souffrir de maux de dos persistants ou d’une forte surcharge pondérale.

Jouer au football pour la performance physique

Parents et enfants ne devraient donc pas être trop effrayés par les éventuelles blessures pour jouer du football, car les avantages, les aspects positifs pour la santé l’emportent nettement sur les inconvénients.  Les enfants n’ont pas besoin d’un entraînement musculaire ciblé pour se muscler, cela se fait pour ainsi dire automatiquement en jouant au football. La musculature est sollicitée de manière variée et de différentes manières. Les jambes sont entraînées en courant, en tirant et en s’arrêtant, et le haut du corps permet de rester stable pendant les « manœuvres ». En outre, le séjour à l’extérieur est particulièrement important pour les enfants. Notre corps produit de la vitamine D grâce à la lumière du soleil qui atteint notre peau. La vitamine D permet à son tour de construire une ossature solide, ce qui a un effet positif sur le développement des enfants, surtout lorsqu’ils sont jeunes. Une ossature solide permet également de prévenir de nombreuses autres blessures. Bien entendu, le football permet également d’entraîner la condition physique. Pendant le jeu et l’entraînement, les enfants sont constamment en mouvement. Ils sprintent, courent et doivent changer rapidement de direction. Une bonne condition physique permet notamment de prévenir les maladies cardiovasculaires et, accessoirement, d’acquérir des compétences motrices. En outre, la part importante d’entraînement d’endurance prévient avec succès les maladies courantes actuelles comme le surpoids et l’obésité. Il est toujours conseillé de s’entraîner de la manière la plus globale possible et les exercices de mobilité, de coordination et d’athlétisme doivent faire partie intégrante de l’entraînement. Comme en ostéopathie, il ne faut donc pas se concentrer uniquement sur certaines zones, mais entraîner l’ensemble du corps. En outre, la composante sociale d’un sport d’équipe peut également contribuer de manière positive et durable au bien-être et à la santé des enfants.

Des camps de football pour la santé

Dans nos camps de football de vacances, la santé et l’exécution correcte de différents exercices jouent un rôle important. Nos entraîneurs donnent aux participants des conseils et des astuces pour prévenir les blessures. Parmi les nombreux exercices différents, une attention particulière est bien sûr accordée à la bonne exécution. L’un des objectifs de nos camps de football est que les participants, en plus de s’amuser en jouant au football et en faisant de l’exercice en plein air, renforcent leur propre santé et apprennent à quoi il faut faire attention pendant l’entraînement.

Catégories : Non classé