La vente en viager est une méthode de vente qui permet d’apporter un bon nombre d’avantages. Le viager de gré à gré est un moyen de vendre son bien immobilier tout en continuant à l’occuper jusqu’au décès de ou des habitants. Cette forme de vente est un moyen d’aider les retraités qui peuvent rencontrer des difficultés en ayant une retraite insuffisante pour vivre au vu de l’augmentation du pouvoir d’achat. De cette manière, ils se voient moins préoccupés par des soucis d’argent grâce à une rentrée d’argent importante, le bouquet, permettant de jouir d’une partie de leur patrimoine.

Rente mensuelle

Une première somme, appelée bouquet, est versée à la signature de la vente; et le reste de la valeur du bien est versée mensuellement sous forme de rentes. Ces rentes sont calculées sur la valeur du bien et estimées en fonction de la durée de vie du ou des vendeurs. Ainsi, tous les mois, les vendeurs touchent un somme d’argent qui leur permet de pouvoir améliorer leur train de vie en souscrivant par exemple à une mutuelle santé qui correspond mieux à leurs besoins personnels.

Il existe également une clause qui permet de recalculer le montant de la rente en fonction de l’augmentation du coût de la vie; ce qui permet de toujours être payés de manière équitable et juste. Bénéficier des rentes mensuelles pour la personne qui reste seule est un moyen de pouvoir considérablement améliorer son quotidien; en aménageant les lieux par exemple avec une réfection de la salle de bain; ou d’installation d’une rampe spécialisée pour l’escalier.

Droit d’usage du bien

Grâce à la vente en viager; les occupants du bien immobilier peuvent continuer à vivre dans leur habitation et ainsi, ils ne perdent pas leur repères; et peuvent garder leur train de vie, leur routine et leurs habitudes. Cela permet aux personnes de ne pas avoir l’obligation de déménager en cas de vente; et ainsi faciliter les choses et économiser le plus possible.

Moins d’impôts et plus d’avantages fiscaux

La vente en viager permet également d’avoir des avantages fiscaux; et de payer moins d’impôts. La taxe foncière disparaît, étant donné qu’ils ne sont plus propriétaires cela revient aux nouveaux acquéreurs; les dépenses liées aux travaux de rénovations ou d’entretien disparaissent également. Des économies se voient alors réaliser au sein du foyer en plus du versement de la rente mensuelle. De plus, l’abattement fiscal peut aller jusqu’à 70% après 70ans.

Assurance pour le conjoint survivant

Enfin, l’une des assurances la plus importante de toute cette liste est essentiellement le fait de savoir qu’en cas d’imprévu ou de décès de l’un des conjoints; l’autre ne sera pas dans le besoin ou à la rue. Si à la signature les deux conjoints figurent sur le contrat; alors les rentes mensuelles doivent être versées jusqu’au décès des deux conjoints.

Ainsi, la personne qui part en premier sait d’avance que celle qui reste ne sera pas obligée de quitter le logement; et s’assure alors de la sécurité pour elle. L’espérance de vie des femmes étant plus importante que celle des hommes; cela explique également pourquoi 68% des personnes qui vendent en viager sont des hommes contre 32% pour les hommes.

Catégories : Immobilier