Si vous êtes en train de choisir une solution de chauffage pour votre nouvelle maison ou pour remplacer une ancienne chaudière, voici les essentiels à connaitre de la chaudière à pellets. Pour installer ce système de chauffage à la fois économique et écologique, il faut un système de chauffage central, un espace spécifique pour le chauffage et une pièce de stockage.

 

Les indispensables dans l’installation d’une chaudière à pellets

 

Comme tout type de chauffage verlaine, pour mettre en place une chaudière à granulés de bois, il est impératif d’avoir un circuit de chauffage central. Il sert à alimenter les planchers chauffants, radiateurs ou tous autres émetteurs. Quoi qu’il en soit, les raccordements restent les mêmes que ceux utilisés dans une installation de chaudière à gaz ou au fioul. Il est dès lors possible de réutiliser ces branchements sans procéder à de grandes modifications. Ensuite, pour assurer la mise en marche correcte du chauffage, il faut remplir les conditions d’aérations et  de chauffe de la pièce où il se trouve. En effet, le local doit avoir une bonne ventilation afin d’assurer la combustion des granulés de bois, mais aussi afin d’éloigner les risques d’intoxication. Au moment de brûler au juste, les pellets dégagent du monoxyde de carbone.

 

Mais la pièce où se place le chauffage verlaine doit également être à l’abri de déperditions de chaleur donc être chauffé. Ce caractère assure à vrai dire la protection ballon d’eau chaude des basses températures en période hivernale. Et pour évacuer la fumée dégagée lors du fonctionnement du chauffage, le système doit comprendre un canal d’évacuation de fumée. Ce conduit peut être fait en céramique, en métal ou en terre cuite, mais le plus important c’est qu’il soit en très bon état de fonctionnement et le plus droit possible. Autrement dit, il faut éviter autant que possible les coudes, paramètres de limitation à une combustion optimale. L’air indispensable à la marche du chauffage se trouve en effet limité par ces dévoiements.

 

Enfin, pour ce type de chauffage, il faut s’assurer d’avoir un lieu de stockage où placer les granulés de bois. Sur une année, la consommation d’une maison individuelle tourne autour de 5,5 tonnes. Cela dit, le silo de stockage doit être de 8m3 au moins.  Il peut être enterré, en dur, souple ou sur pied. Le plus important c’est qu’il a la capacité de contenir assez de granulés de bois pour assurer une chauffe.

 

La facture d’installation d’une chaudière à pellets

 

Pour une maison de 100 m2, l’installation d’une chaudière à pellets revient entre 12 000 et 25 000 euros. Ce coût comprend le prix d’achat de tous les matériels et infrastructures ainsi que le coût de la main d’œuvre pour la pose. Le type de chaudière, le choix du silo, la surface à chauffer ainsi que le nombre d’occupants de la maison sont les éléments d’influence du coût. En tout cas, il faut se rappeler de l’existence du   crédit d’impôt pour la transition énergétique, de la Prime de Total en euro, ainsi que la TVA et le PTZ entre autres aides financières possible accordée sous certaines conditions.

 

Catégories : Intérieur