Les investisseurs comme les particuliers se ruent vers l’immobilier d’entreprise pour faire fructifier leur argent. D’après leur témoignage, ce secteurrentabilise mieux par rapport à l’immobilier résidentiel. Le marché des locaux d’activités connait alors une forte ascension compte tenu du succès du placement auprès des acteurs professionnels. Ceux-ci voient leur revenu s’établir jusqu’à 8 % nets dans l’année, d’où l’engouement avéré de cette forme d’investissement.

L’immobilier de bureau et l’immobilier de commerce, des investissements locatifs

L’immobilier d’entreprise couvre les biens acquis dans le cadre d’un investissement locatif. D’ailleurs, son marché est très élargi. Il inclut celui des locaux d’activités et des entrepôts. Choisissez votre local commercial à louer en faisant appel à un spécialiste en immobilier d’entreprise. Celui-ci connaît très bien les rouages du secteur et saura vous orienter dans la bonne direction. En fonction de vos demandes, il va analyser vos besoins en matière de locaux commerciaux, d’entrepôts ou de bureaux. Toutefois, ce qui nous intéresse ici est la rentabilité de l’immobilier de bureau.

En quoi consiste l’immobilier de bureau ?

L’immobilier de bureau fait partie intégrante de la transformation économique des grandes métropoles. Il symbolise l’expansion des économies nationales et régionales d’un pays. Il reflète d’ailleurs le degré de développement des activités de service dans les métropoles. Avec La mutation constante du marché du travail et des normes de construction, le paysage d’entreprise ne cesse de changer. En d’autres termes, il se réinvente en permanence. Ce marché dynamique attire alors les investisseurs souhaitant faire un placement sûr et fiable.

Une stratégie gagnante pour les investisseurs

Investir dans un local de bureaux est une stratégie gagnante d’après les acteurs professionnels du marché. Dans la capitale parisienne, le taux de vacance de bureaux est situé en dessous du seuil, ce qui signifie que la demande est supérieure à l’offre. Dans les périphériques, les campus sont très prisés par les entreprises, soient des solutions de management de l’espace. Pour eux, les campus se présentent comme des opérations en or. On parlera alors d’e gestion de portefeuille d’actifs immobiliers. En matière de rendement, on évalue deux données bien distinctes, à savoir le rendement immobilier et le rendement capital. En tenant compte de ces critères, il est avéré que les locaux d’activités et de logistiques, les commerces et les bureaux sont plus rentables que le logement.

Un marché dominé par les espaces partagés

Les investisseurs institutionnels sont de plus en plus réticents à investir dans l’immobilier à usage d’habitation. S’ils sont contraints de le faire, ils préfèrent le haut de gamme sous la forme de résidences étudiante ou de l’hôtellerie. Par ailleurs, ces marchés ont la réputation d’être rémunérateurs. En revanche, les logements intermédiaires sont délaissés au profit des bureaux partagés dont les espaces de coworking. L’implantation de ces infrastructures modernes s’explique par la nouvelle place que l’immobilier prend pour l’entreprise. Le montant du loyer est variable en fonction de l’entreprise et de son emplacement. En tout cas, ce secteur est marqué par la multiplication d’espaces partagés que nous connaissons par le terme « coworking ». Nous avons largement dépassé les notions de bureaux classiques et d’open space. Cela n’indique pourtant pas qu’il a totalement disparu. Il existe encore dans certains secteurs traditionnels comme l’assurance ou la banque.

Catégories : Immobilier