Notre maison est un espace où il vaut toujours la peine d’être proactif. Et c’est que tout minuscule incident qui nous assaille peut devenir un véritable casse-tête, ne serait ce qu’une simple fuite d’eau. L’une des grandes raisons de souscrire une assurance habitation qui nous permet de le résoudre de la manière la plus rapide et la plus simple. Malheureusement, de nombreux ménages ne s’inquiètent de leur domicile que lorsqu’ils sont touchés par des dommages graves tels que ceux causés, par exemple, par une fuite d’eau.

Ces types d’accidents se produisent plus fréquemment qu’on ne le pense. En fait, ils dépassent les cas de vol et de bris de glace à domicile. Laisser le robinet ouvert, le tuyau endommagé etc. sont quelques-uns des déclencheurs habituels des fuites d’eau. De même, ils impliquent généralement de grosses réparations que, si nous avons souscrit à une assurance appropriée, nous économiserons.

Que couvrent les assurances en cas de dégâts des eaux ?

Normalement, les compagnies d’assurance ont des professionnels de la plomberie pour répondre aux besoins des clients tout au long de l’année et à tout moment de la journée. Il s’agit de la garantie dite « dégâts des eaux », qui comprend les travaux de maçonnerie et de plomberie, en plus des réparations « esthétiques », que le dommage se soit produit dans la maison elle-même, dans celle de notre voisin ou dans la copropriété.

Dans tous les cas, certaines assurance habitation, en lien avec la réparation des dégâts des eaux, excluent certaines situations et en intègrent d’autres très spécifiques. Le plus important donc en cas de dégât des eaux est de contacter votre agent assureur pour vous assister dans votre démarche de remboursement. Il est de même important de bien lire les closes de votre assurance habitation.

Généralement, les principales compagnies d’assurance habitation couvrent les aspects suivants dans le cas de dégâts des eaux : la rupture ou désalignement des robinets, les fuites et bris des robinets et des réservoirs, obturation ou rupture des canalisations privées et conduites d’eau chaude et froide et des descentes d’eaux usées, les fuites des habitations attenantes ou supérieures, le gel des canalisations domestiques, la non-fermeture des robinets etc. ainsi que les dommages matériels dus aux : fuites et débordements accidentels et imprévus dus à la rupture ou à l’obstruction des canalisations, évacuations, réservoirs fixes ou conduites de chauffage, inondations etc.

Qui paye la recherche des fuites d’eau ?

Pour ce qui est des travaux liés à la recherche de fuite Paris, il existe des scénarios différents. Si des travaux de destruction, et donc de reconstruction et de rénovation, du bien immobilier assuré ne sont pas nécessaires, les factures liées à la recherche de fuite d’eau seront réglées par l’occupant du logement à l’origine du dégât, même s’il s’agit d’un locataire. En cas de destruction nécessaire du bien, c’est au propriétaire du bien immobilier à payer les frais de réparation. La plupart des contrats d’assurance habitation prennent en charge les frais de recherche de fuite d’eau. Il faudra simplement en informer votre assureur pour faire les démarches dans les règles. Rapprochez-vous de votre conseiller assureur pour identifier les garanties pertinentes dans votre contrat.

Les problèmes qui peuvent être causés par des fuites, des égouttements ou des inondations peuvent être très complexes. Cela dit, il convient de revoir le contrat que nous avons avec notre assurance habitation, puisque l’indemnisation, le coût de réparation et le remplacement des biens endommagés auxquels nous pourrons choisir en dépendront.

Il est important de garder à l’esprit que, comme dans toute garantie, des exceptions sont établies. Par exemple, ils peuvent envisager un dégât des eaux mais seulement s’il est survenu à la suite d’un phénomène météorologique ou établir des conditions lors de la réparation de canalisations.

Catégories : Astuces