Chaque année, on a pu constater que des enfants ainsi que des séniors tombent souvent dans les escaliers. Ce type d’accidents représente d’ailleurs 8% des accidents de la vie quotidienne. Ainsi, si l’on a pour projet de rénover son intérieur, il est essentiel de s’attarder un peu sur l’escalier pour trouver le moyen le plus sûr de mieux le sécuriser.

Tout savoir sur les normes à connaître sur les accessoires pour escalier

Installer un escalier est essentiel pour permettre aux occupants d’accéder au niveau supérieur de sa maison. Cependant, avec la précipitation et l’inattention, les chutes peuvent être fréquentes et causer des accidents. Il est donc important de veiller à la sécurité des utilisateurs. Par ailleurs, il existe des normes de sécurité à suivre pour ce type de structure. Par exemple, concernant l’emmarchement, il doit être supérieur à 70 cm. Pour ce qui est de la hauteur des marches, elle doit être comprise entre 16 et 21 cm. Ce n’est pas tout, pour le giron et l’échappée, le premier doit mesurer entre 21 cm et 32 et le second au moins 1,90 m. À part tout cela, il ne faut pas oublier que les garde-corps sont utiles en escalier.

Ils font partie des accessoires pour escaliers à ne pas négliger, surtout lorsqu’on a des enfants ou des personnes âgées dans la maison. D’ailleurs, y mettre en place des barreaux verticaux est conseillé, dont la hauteur entre chacun d’eux ne doit pas dépasser les 11 cm au maximum. En outre, pour l’installation d’une main courante ou de belles balustrades dans les escaliers, des normes sont également à respecter pour une meilleure sécurité. Pour la hauteur d’une rampe, elle doit être d’au moins 90 cm dans l’escalier et d’au moins 1 m sur un palier. Quant aux balustrades qui comportent des éléments horizontaux, l’écart exigé doit être au maximum de 18 cm.

Quelques idées supplémentaires pour sécuriser son escalier

À part le suivi des normes concernant ces accessoires, il est aussi possible de sécuriser les lieux d’une autre manière. D’une part, on peut tout à fait mettre en place une signalisation dédiée à la prévention après la mise en place d’un escalier. Celle-ci servira à signaler la présence de l’escalier et le risque qu’il peut représenter. Par exemple, mettre un marquage au sol avec une bande hachurée jaune et noire peut servir à délimiter l’entrée dans une zone à risques aux abords de cette structure. Aussi, installer une signalétique avertissant du risque de chute peut être utile pour rappeler que la prudence est requise lors de son utilisation.D’autre part, on peut également sécuriser un escalier en installant des solutions antidérapantes pour escaliers. Pour cela, opter pour la mise en place d’un revêtement antidérapant est conseillé. Il permettra de limiter le risque de glissade et potentiellement de chute. D’ailleurs, il faut savoir que différents types de grains existent pour profiter d’une marche antidérapante adaptée à son besoin. C’est le meilleur moyen de rendre les marches plus visibles. Bref, pour assurer l’installation de son escalier, quel que soit le type d’aménagements souhaité, le plus judicieux est de recourir à un fabricant escalier professionnel.

Catégories : Astuces