Souvent négligée, la toiture est pourtant l’une des parties importantes de la maison. En effet, il n’est pas du tout facile d’être une toiture. Pour nous protéger, elle doit faire face au soleil, au vent, à la pluie, à la neige, aux grêles, à la pollution et même au nid d’oiseau. Le minimum que l’on peut faire, c’est de l’aider à conserver son aspect et ses caractéristiques. Comment ? Tout simplement en effectuant un entretien régulier.

Dans cet article, nous allons plutôt nous focaliser sur les entretiens d’une toiture en chaume, ce matériel devenu très tendance et très apprécié de nos jours. Alors, c’est parti !

À quel moment effectuer l’entretien ?

Que ce soit à la télévision, dans les journaux spécialisés ou sur internet, on nous incite toujours à procéder à l’entretien de notre toiture en chaume. Cependant, la question se pose : à quel moment effectuer l’entretien ?

Si vous venez juste d’installer votre toit, rassurez-vous ! Vous ne serez pas obligé d’effectuer un entretien avant 7 ans. Au-delà de cette période, tous les ans, vous devrez effectuer un diagnostic pour évaluer l’état de la toiture.

C’est durant ce diagnostic que l’on va déterminer si les mousses et les algues ne se sont pas formées sur la couverture. Si la toiture est encore en bon état, on n’effectue que le nettoyage. Par contre, si l’on constate une dégradation ou une détérioration, on doit se lancer à la réparation.

Le diagnostic doit s’effectuer tous les ans. Par contre, le nettoyage doit se faire tous les 2 ans, et la pose des produits anti-mousse, tous les 3 ans. Cependant, il est bon de noter que la toiture en chaume est à remplacer tous les 25 ans.

A qui confier les travaux ?

La plupart du temps, pour des soucis financiers, on souhaite effectuer soi-même le nettoyage et l’entretien de la toiture. Pourtant, n’oublions pas que c’est un travail en hauteur. Les risques de chutes et d’accidents sont de ce fait énormes. D’où l’intérêt de contacter un professionnel comme ce couvreur dans le 74 et de lui confier les travaux.

En outre, le couvreur est aussi le mieux placé pour connaitre ce qui est idéal pour notre toiture en chaume. Il saura également s’adapter, quelle que soit la situation, compte tenu de son expérience.

Cependant, pour avoir une idée du cout d’intervention, pourquoi ne pas effectuer une demande de devis en ligne ? De plus, cela ne vous coute rien, c’est totalement gratuit. Pour dénicher la perle rare, il suffit de contacter plusieurs couvreurs et de faire la comparaison.

Comment y procéder ?

De manière générale, l’entretien de la toiture en chaume s’effectue en 4 étapes.

Tout d’abord, il y a le démoussage de la toiture, une opération qui consiste à utiliser une brosse spécifique pour se débarrasser des feuilles mortes, des nids-d’oiseau ainsi que de tous les éléments qui ont pris le plaisir de rester sur le toit.

Une fois que les dépôts sont enlevés, il faut maintenant nettoyer la toiture afin d’enlever définitivement les traces de mousses et de lichens. Pour ne pas détériorer la toiture en chaume, il vaut mieux éviter le lavage à haute pression. Une brosse, un savon et un jet d’eau suffisent pour le nettoyage en profondeur.

Votre couverture a retrouvé son aspect original ? Passons alors à la prochaine étape qui n’est autre que la pose du traitement anti-mousse. Ce dernier a pour but d’empêcher les mousses ainsi que les autres dépôts de prendre place sur le toit, durant les trois prochaines années.

Et enfin, durant le diagnostic, si des couches de chaume sont abimées, il faudra penser à les remplacer pour ne pas aggraver la situation et surtout pour garder l’aspect de la toiture.

Catégories : Exterieur