Lorsque nous réalisons des travaux qui touchent directement l’extérieur de notre maison, nous nous demandons souvent s’ils nécessitent une autorisation préalable. Dans certains cas, le dépôt d’une déclaration préalable des travaux auprès de la mairie est requis. Dans d’autres encore, l’obtention d’un permis de construire est exigée. Dans cet article, nous allons nous intéresser à la démarche administrative à suivre si l’on veut repeindre la façade de sa maison.

Quelles sont les formalités administratives à accomplir en matière de peinture de façade?

Les travaux de peinture sont souvent effectués à la fin d’un chantier de ravalement de façade. Dans la pratique, la réalisation de ces derniers est subordonnée au dépôt d’une déclaration préalable des travaux auprès de la mairie. Cependant, la démarche à suivre n’est pas identique lorsque les travaux en question se limitent uniquement à l’application d’une peinture sur les murs extérieurs de la bâtisse. Elle sera différente selon les cas.

D’une part, si la tâche consiste à repeindre la façade pour préserver sa couleur initiale, aucune autorisation préalable n’est requise.

En revanche, si les travaux impliquent la modification de la tonalité des murs, dans ce cas, il faudra formuler une demande de permis de construire.

En outre, la démarche administrative à accomplir n’est pas forcément la même pour toutes les régions. Nous vous conseillons donc de vous renseigner auprès de votre mairie pour savoir ce qu’il en est. Vous pouvez également faire appel à cet artisan peintre de façade dans les Pyrennees Atlantiques qui vous accompagnera dans l’accomplissement des formalités nécessaires.

Qu’en est-il de l’utilisation d’échafaudages dans le cadre des travaux de peinture de façade?

Parfois, l’installation d’échafaudages est indispensable dans le cadre du ravalement de façade. C’est notamment le cas lorsqu’il faut peindre un grand immeuble ou une maison à étage. Toutefois, il peut arriver qu’on ne dispose pas assez d’espace pour accueillir de tels équipements. Nos échafaudages peuvent alors empiéter sur la voie publique.

En l’espèce, il faudra déposer une demande d’autorisation distincte de celle des travaux de peinture eux-mêmes. Une taxe devra être payée à cet effet. Généralement, elle est directement incluse dans le tarif du professionnel qui se charge des travaux.

Dans certains cas, les échafaudages empiètent sur la propriété voisine. Ici, il faudra requérir l’accord du voisin avant qu’ils ne soient installés.

Bon à savoir : L’utilisation d’un échafaudage est vivement recommandée pour exécuter sereinement et en toute sécurité les travaux. Ce matériel offre une meilleure stabilité à l’intervenant surtout lorsqu’il sera amené à peindre les parties supérieures de la façade. Il est assez dangereux de se servir d’une échelle. La majorité des accidents proviennent de l’utilisation de cette dernière.

Pour conclure, les travaux de peinture de façade ne nécessitent pas une autorisation préalable. C’est notamment le cas lorsqu’ils impliquent l’utilisation d’une peinture de même tonalité que les murs. Toutefois, s’ils impliquent des opérations plus lourdes telles que le ravalement de la façade, il faudra déposer en mairie une déclaration préalable des travaux. En revanche, il faudra obtenir un permis de construire pour toute modification de couleur des murs extérieurs. Pour vous tenir au courant des démarches administratives à suivre, référez-vous aux règles d’urbanisme applicables dans votre région. Vous pouvez également solliciter les conseils d’un habitué comme un artisan peintre de façade.

Catégories : Non classé