Le sommeil joue un rôle majeur pour la santé et le bien-être d’un homme. Pourquoi ? Eh bien, parce que durant ce repos, plusieurs fonctions physiologiques s’opèrent dans le métabolisme. D’où l’importance du sommeil. La qualité de ce dernier est, notamment, favorisé par un couchage adapté.

Une bonne literie, est avant tout, composée d’éléments performants. Tout comme le matelas, la couette ainsi que l’oreiller représentent également des facteurs essentiels pour acquérir des sommeils agréables et reposants. Pour le choix d’un couchage, il est nécessaire de discerner quelques critères, afin de pouvoir en profiter pleinement. En ce qui concerne la couette, en particulier, l’on se réfère habituellement au niveau de chaleur qu’elle procure. Ce critère est considéré par rapport au type de garnissage utilisé, ainsi que sa densité. Les dimensions sont également un des paramètres à ne pas négliger lors d’un achat de couette. Les mesures de la couverture, conformément aux normes, doivent être prises à partir de la taille du couchage.

Critère n°1 : les dimensions adéquates

Pour pouvoir somnoler agréablement durant vos repos, il vous est, notamment, conseillé de prendre les bonnes mesures pour votre couette. Selon les conventions en termes de literies, il convient d’anticiper une rallonge de 40-50 cm de plus par rapport au lit. De cette manière, vous aurez une parfaite retombée, bénéfique pour prévenir des entrées d’air dans la couverture pendant le sommeil. De plus, avec cette rallonge, votre couchage sera davantage esthétique. En guise de démonstration, privilégiez une couverture 140×200 cm si la largeur de votre lit est comprise entre 40-50 cm. Vous pouvez, cependant, opter pour une couette 200×200 cm, considérée comme une taille standard. Il existe d’autres formats plus conséquents, allant de 240×220 cm jusqu’à 260×240 cm.

Critère n°2 : le niveau de chaleur

Le niveau de chaleur est le principal critère à considérer pour l’acquisition d’une couette. Celui-ci est dépendant de la consistance du garnissage et non de l’épaisseur. Plus la densité est importante, plus le niveau de chaleur sera conséquent. Il vous est pour le cas recommandé de vous référer à votre sensibilité au climat ambiant dans votre chambre. Autrement dit, préférez un modèle de couette plutôt dense si vous estimez qu’il fait un peu frais pour vos nuits de repos. Faites le contraire de cela si vous ressentez que la température est assez ardente. En outre, pour le choix du garnissage, il vous est proposé les deux grands types : matériaux synthétiques et substances naturelles. Pour la première alternative, vous aurez une couette facile d’entretien et à la fois hypoallergénique. Avec un modèle à base de matière naturelle, vous obtiendrez une couette plus confortable et qui dure plus longtemps.

Conseils pratiques lors de l’achat

À part les critères cités ci-dessus, vous pouvez également prendre en considération d’autres facteurs comme le prix ou la notoriété de la marque. Entre autres, voici pour vous, quelques recommandations qui vous aideront certainement dans votre choix final.

1   Arrivé au magasin, n’hésitez pas à essayer le produit, la couette en l’occurrence. Enveloppez-vous dans la soi-disant couverture pour ressentir le confort et le niveau de chaleur que vous désirez. Faites le tour de tous les modèles présents jusqu’à ce que vous ayez trouvé la bonne couette.

2     Privilégiez les modèles qui sont faciles à nettoyer. Opter, en conséquence, pour une couette lavable en machine. La couette synthétique peut être lavée plus souvent (2 à 3 fois par an) que la couette naturelle (1 fois par an), plus difficile à entretenir, spécifiquement pour le séchage.Il faut  à bien laisser sécher la couette naturelle, sinon elle risque de dégager des odeurs. Dans tous les cas, le séchage de la couette est primordial avec une bonne aération. Afin de préserver un bon gonflant, la couette doit être ouverte, étendue et aérée pour que l’humidité s’évapore. Cela vaut également en ce qui concerne le séchage.

Catégories : Intérieur