Un investissement en LMNP ou Location Meublée non professionnelles offre différents avantages, en raison du système comptable qu’il applique pour l’amortissement du bien. Tous les ans, une valeur de dépréciation du bien est estimée et appliquée. Parallèlement à cette démarche, vous avez la possibilité de déduire certaines charges inhérentes à votre investissement.

bien investir avec la loi lmnp

Précepte du LMNP

Pour bien investir avec la Loi LMNP, il est important de comprendre le mode de fonctionnement de ce programme. Le statut fiscal de Loueur Meublé Non Professionnel permet d’investir dans un bien immobilier situé dans une résidence de service. Il peut s’agir d’un logement pour senior, pour étudiant, pour touriste ou un EHPAD. Chaque catégorie de logement offre des services différents suivant les besoins des résidents et le secteur d’activité.

Ce dispositif génère une optimisation fiscale de tous les revenus locatifs de bien en LMNP. Les conditions de son obtention sont un peu strictes, mais il est accessible aussi bien sur un bien neuf qu’ancien.

Selon la loi, pour qu’un bien soit considéré comme meublé, il doit être équipé de mobilier dont le nombre et la qualité vont dépendre du type de LMNP. En tout cas, il doit permettre à son occupant de dormir, manger et vivre de façon convenable par rapport aux exigences de la vie courante. De ce fait, la liste des mobiliers qui doivent être présents au sein du logement est préalablement définie par décret.

Les contraintes de l’investissement en LMNP

Les risques liés à ce type d’investissement ne sont pas liés directement à l’investissement lui-même, mais à son entourage. Lorsque vous avez un bien qui est mis en location, la gestion de celui-ci est confiée à un gestionnaire. Dans le cas où il dépose le bilan, vous êtes dans l’obligation de vous trouver un autre gestionnaire pour pouvoir bénéficier des avantages de la LMNP.

Il y a également un autre risque auquel vous pouvez être confronté lorsque vous optez pour la location de bien en LMNP. Il s’agit du contrat de bail qui est d’une durée minimum de 9 ans. Une fois que le bail touche à sa fin, il peut s’avérer difficile de revendre le bien dans le cas où vous souhaitez en arriver à ce point.

En d’autres termes, si vous ne souhaitez pas renouveler votre bail, vous êtes exposé au risque de verser des indemnités d’éviction aux locataires. C’est une compensation financière que vous devez verser au locataire et au gestionnaire en cas de refus de renouvellement du bail.

Mode de fonctionnement du bail commercial d’un LMNP

Le bail commercial est un contrat qui indique que vous acceptez de louer votre bien pour une durée minimum de 9 ans. Il est établi entre vous et le gestionnaire de votre résidence meublée. Pour un investisseur, ce contrat est un véritable gage de sécurité. Il a l’assurance de recevoir mensuellement un revenu supplémentaire tous les mois durant 9 ans.

C’est le gestionnaire de la résidence qui se charge de le remplir ou de trouver un locataire pour votre logement meublé. C’est également lui qui s’occupera de toutes les charges inhérentes à la gestion du bien. Cela implique de régler différentes charges comme les charges d’entretien, le contrat d’assurance et les autres charges relatives au bien.

Catégories : Immobilier