Le carrelage est l’un des revêtements qu’on retrouve souvent dans une maison. Il s’agit d’une solution très esthétique, mais il représente aussi un très grand danger surtout lorsqu’il est mouillé. En effet, il peut être très glissant et les occupants de la maison ne sont pas à l’abri d’une éventuelle chute. Dans ce cas, il convient de prendre les mesures nécessaires afin d’assurer la sécurité de tout le monde. Cette rubrique vous permettra de découvrir quelques gestes simples qui vous permettront de rendre votre carrelage moins glissant.

Assurer un nettoyage régulier du carrelage

Pour que votre carrelage soit moins glissant, vous devez impérativement vous assurer qu’il soit toujours propre. Le nettoyage et le séchage sont donc des gestes primordiaux que vous ne devez pas prendre à la légère. Effectivement, un carrelage bien propre et bien sec sera moins glissant qu’un carrelage gras ou humide. Ainsi les risques de glisses seront moindres. Pour réaliser de tels entretiens, vous pouvez utiliser un produit antidérapant grand surface. Cependant, assurez-vous de bien choisir celui qui correspond parfaitement à l’entretien de votre revêtement pour éviter que les carreaux ne se détériorent. Surtout, évitez à tout prix d’utiliser des substances chimiques agressives. Par ailleurs, un séchage optimal, l’utilisation d’une serpillière en microfibre fera largement l’affaire.

Trouver le bon produit antidérapant

Dans le commerce, il existe différents types de produits spécialement conçus pour rendre le carrelage antidérapant. Dans la plupart des cas, ils comprennent de l’acide fluorhydrique, cette substance particulièrement corrosive. Au fur ou à mesure où votre carrelage sera exposé à ce type de produit, il risque de perdre sa qualité et sa valeur. Il peut donc se détériorer rapidement, sans compter le fait qu’il peut s’encrasser et difficile à nettoyer par la suite. L’usage régulier d’un produit contenant de l’acide fluorhydrique est donc déconseillé même si en une seule application il permet efficacement de rendre vos carrelages antidérapants. D’ailleurs, il est essentiellement adapté aux sols régulièrement mouillés comme le carrelage de la salle de bains ou celui du bord de la piscine.

Les autres alternatives possibles

D’autres solutions sont aussi envisageables pour rendre un carrelage antidérapant. Il y a d’abord l’application de vernis antidérapants. De couleur transparent, ce dernier permet de recouvrir le sol sans modifier son aspect esthétique à condition d’utiliser un pinceau ou de réaliser l’application en spray ou en pulvérisateur. Une fois appliqué, le vernis attenu alors le caractère glissant de vos carrelages. Cependant, pour obtenir un résultat optimal, il est préférable de confier cette tâche à un professionnel dans le domaine. Il existe aussi un autre moyen plus radical qui consiste à remplacer votre carrelage. Cette option est surtout à privilégier si votre carrelage présente un réel danger pour les occupants de la maison, car trop glissant. Ainsi, vous pourrez choisir un carrelage antidérapant spécialement conçu pour la salle de bains, la terrasse, la cuisine et la terrasse entre autres. Enfin, l’usage des tapis de bain et des tapis en textile représente aussi une excellente solution. Il suffit de les placer judicieusement dans les endroits à risque notamment devant la baignoire, la douche ou la salle de bains.

Catégories : Astuces