Vouloir économiser en nettoyant soi-même sa piscine est une excellente idée. Chaque année, les propriétaires dépensent plus qu’il n’en faut en confiant les soins de sa piscine à un professionnel. Cependant, avec les bonnes astuces et du temps à tuer, on peut éviter un tel gaspillage d’argent. Voici des techniques qui permettront à votre piscine de rester propre et utilisable, sans le moindre risque.

Nettoyage en surface pour tout faire briller

La première étape se résume à écumer et à brosser la surface visible du bassin d’eau. Quand on souhaite s’atteler à une tâche, on prend soin d’être bien équipé. Pour cette opération, on a besoin d’une perche télescopique, d’une épuisette de surface, et d’une brosse pour piscine. Ces outils sont indispensables et peuvent servir plusieurs fois.

On les retrouve dans les grandes surfaces ou dans les magasins spécialisés. Certaines marques sont moins chères que d’autres, mais dont la qualité est aussi excellente. Faire une comparaison des prix reste pratique pour voir sa facture réduite. Pour plus d’information, visiter piscine.be est vivement conseillé. Une fois le tout en main, commencez par écumer la surface de la piscine avec une épuisette de surface fixée à la perche.

Le but est de pouvoir collecter les débris à la surface de l’eau. Les feuillages et autres déchets emportés par le vent tombent facilement dans les bassins extérieurs. Par ailleurs, y ajouter un couvercle correspondant pourrait résoudre ce problème. Faites attention toutefois à bien choisir la matière avec laquelle la couvrir. Ensuite, donner un coup de brosse aux bords et à l’escalier est nécessaire pour retirer la crasse. Ces opérations sont à réaliser toutes les semaines pour garder la propreté.

Assainissement en profondeur pour éliminer les saletés

L’étape suivante consiste à passer l’aspirateur. Ici, il faut une qui soit faite pour nettoyer le fond du bassin. Actuellement, différents types d’aspirateurs sont disponibles sur le marché. On distingue notamment les nettoyeurs automatiques disponibles en 3 versions, et les aspirateurs de piscine manuels.

L’appareil choisi doit être adapté aux besoins de la piscine et aux contraintes de son propriétaire. Les nettoyeurs à aspiration sont toutefois déconseillés. Souvent, ils aspirent accidentellement des pierres, ce qui risque d’abimer le système de filtration du bassin. Des modes d’emploi sont livrés avec l’appareil. Bien lire les instructions afin d’éviter de fausses manipulations est vital.

L’utilisation reste identique à l’aspirateur classique. Commencez l’aspiration en faisant des mouvements comme sur un tapis. La différence est que cela va prendre plus de temps puisqu’il s’agirait dans ce cas, d’un grand tapis !

Intervention de produit chimique pour une eau limpide

Mesurer le pH de l’eau avec l’outil adapté est prioritaire. Le taux doit être compris entre 7,2 et 7,6. Si le chiffre indiqué n’y est pas, l’utilisation des régulateurs de pH est indispensable. Ensuite, une vérification du filtre s’impose. Cette zone doit être dénuée de tout débris et de crasse.

L’ajout des pastilles de chlore est à faire une fois le filtre propre. Ce désinfectant va aider l’eau à éliminer les éventuelles bactéries toujours présentes. Pour les piscines avec algues, ajouter un algicide est recommandé après le chlore. Il va efficacement stopper la prolifération.

Catégories : Astuces