Actuellement, il existe un véhicule de placement immobilier qui privilégie des avantages fiscaux très motivants aux investisseurs. C’est le cas de la SCPI fiscale qui laisse à l’épargnant la possibilité de choisir entre les dispositifs de défiscalisation en vigueur. De plus, la gestion d’un investissement en SCPI est confiée à un gérant spécialisé et c’est la société elle-même qui s’occupe : de la collecte des fonds, de la recherche de locataires, de la collecte des loyers et de la distribution des parts. On peut classer les SCPI fiscales en trois grandes catégories : les SCPI Pinel, les SCPI Malraux et les SCPI de déficit foncier.

Petit rappel sur les principes et les conditions des SCPI Pinel

Pour parler particulièrement des SCPI Pinel, il s’agit des Sociétés Civiles de Placement Immobilier qui optent pour le dispositif de défiscalisation Pinel. Les réductions d’impôts qui sont proposées par la Loi Pinel sont en fonction de la durée d’occupation du bien immobilier par les locataires. En effet, si les parties ont convenues initialement de s’engager à une location de 6 ans, l’investisseur peut bénéficier d’une exonération d’impôts de 12% du montant d’acquisition du bien. Ensuite, si les parties décident de prolonger le contrat pour une durée de 3 ans de plus, ce taux va augmenter à 18%. Et il est encore possible de faire une deuxième prolongation de trois ans de plus, donc de 12 ans au total, pour bénéficier d’un taux de 21% du montant investi. Par ailleurs, il convient de noter qu’il existe quand même quelques conditions à respecter quand on investit en SCPI Pinel, comme le fait qu’il doit s’agir de logements neufs qui sont implantés dans des zones Pinel et qui respectent les normes énergétiques RT 2012 et BBC.

Les principaux avantages d’un investissement en SCPI Pinel

Même si les frais impliqués dans un investissement en SCPI Pinel sont un peu élevés par rapport à ceux des autres investissements, et même si il est soumis à un plafonnement des loyers, il y a lieu de savoir que ce support d’investissement offre quand même des avantages intéressants aux souscripteurs car il garantit une diversification accrue des actifs et également une mutualisation des risques. De plus, le niveau du ticket d’investissement est raisonnable car il se réalise juste avec quelques centaines d’euros. Sans parler du fait que c’est un bon moyen pour réduire son impôt en fin d’année vu que la diminution fiscale est valable l’année de l’investissement même. Notons que ceci concerne surtout les petites impositions c’est-à-dire pour les petits investisseurs qui ne possèdent par une grosse somme d’argent pour financer son investissement.

Catégories : Immobilier