Faire un investissement, c’est faire le choix de gagner plus d’argent en faisant fructifier vos épargnes. C’est un moyen qui permet à l’investisseur de constituer un patrimoine (immobilier, financier, etc.). Il existe plusieurs types de placement sur le marché, mais c’est à vous de choisir ce qui vous convient le mieux pour réaliser vos projets (vacance, maison, voiture et autres encore).

 

Qu’est-ce que la SCPI ?

 

La société civile de placement immobilier (SCPI) qui est aussi connu sous le nom de pierre-papier est un mode d’investissement collectif. Il faut le placer à long terme pour qu’elle soit plus rentable (Par exemple : épargner votre argent pour une durée de 8 ans). Dans ce type de placement, vous faites un investissement qui se tourne vers l’immobilier locatifs (bureau, entrepôt, commerce, locaux, etc.). C’est un placement intéressant parce qu’en achetant des parts, vous bénéficiez de multiples avantages, tels que : la mutualisation des risques, la diversification du patrimoine (immobilière, locative et placement géographique) et plusieurs avantages fiscaux (Exemple : le régime micro-foncier). Vous n’avez rien à craindre de l’administration des biens (acquisition, entretien pour qu’elle soit toujours en bon état, recherche des locataires, etc.) puisque cette dernière est déjà confiée à un professionnel qui est la société de gestion. Sur le marché, il existe plusieurs types de SCPI qui peuvent être englobé en trois grandes catégories selon leur fonction : la SCPI de rendement, la SCPI de valorisation qui est aussi appelée plus-value et les SCPI fiscale. Quel que soit le type, choisi, vous pouvez investir : en espèce, à crédit ou par démembrement.

 

Qui sont les autorités de contrôles en SCPI ?

 

La SCPI est un investissement sécurisé parce qu’elle est soumise au contrôle de plusieurs entités. Pour connaître davantage ce type de placement, alors vous pouvez parcourir le site suivant : portail-scpi.fr. Un investisseur peut être sûr de la fiabilité de l’information divulgué par la société de gestion parce qu’avant de pouvoir exercer son activité, elle doit être agréée auprès de l’autorité des marchés financiers ou AMF. Pour avoir son agrément, la société de gestion doit prouver qu’elle est capable d’accomplir l’administration des biens (suffisances des moyens matériels, humains et financier). Il y a également le contrôle fait par le commissaire aux comptes (une personne qui est désignée par l’Assemblé générale de la SCPI). Il a pour mission de vérifier la régularité et la sincérité des opérations, comptables de la société civile de placement immobilier. À part ces deux formes de contrôle, la valeur des biens est aussi réévaluée annuellement par un expert immobilier.

Catégories : Immobilier