Il est essentiel de prendre soin des murs extérieurs de sa maison. Les travaux d’entretien ne permettent pas uniquement d’optimiser leur apparence. Ils garantissent surtout leur bon état et leur solidité. Bien plus que le simple nettoyage, le ravalement de façade implique la réalisation d’opération de différentes natures. Dans cet article, nous allons partager avec vous les principaux points à retenir sur ce procédé. Découvrez !

En quoi consiste le ravalement de façade?

Le ravalement de façade désigne un ensemble d’opérations entreprises dans le but de remettre en état les murs extérieurs d’une bâtisse et leurs accessoires.

 Les travaux n’ont pas pour vocation de modifier l’aspect originel du bâtiment. Concrètement, il se matérialise donc par la réparation de l’usure du temps. En effet, des fissures et des lézardes finissent par apparaitre sur les murs à cause des mouvements de structure. Pour éviter les infiltrations d’eau, il faut nécessairement les reboucher. Toutefois, cette opération ne peut avoir lieu sans un diagnostic préalable de la façade. En effet, le ravalement peut aussi nécessiter des travaux d’isolation thermique. D’où l’importance de contacter un professionnel comme ce facadier dans le Seine et Marne pour sa réalisation.

Quand procéder au ravalement de sa façade?

Le Code de la construction et de l’habitation a fait du ravalement de façade une obligation qui s’impose à tout propriétaire et locataire d’immeuble ou de maison. Les murs extérieurs du bâtiment devront être tenus en état de bonne propreté. Ici, on ne fait pas uniquement référence aux travaux de nettoyage. En effet, il s’agit surtout des travaux effectués de sorte que la façade ne présente pas un risque pour la sécurité des résidents et des passants.

En outre, il importe de remarquer que le ravalement de façade est une obligation légale pour certaines communes uniquement, en l’occurrence Paris et les communes visées par un arrêté préfectoral. À ce titre, il doit être exécuté tous les 10 ans. Depuis 2017, lorsque les travaux prennent une grande ampleur, les travaux d’isolation thermique sont impératifs.

Dans tous les cas, rien ne nous empêche d’effectuer des travaux d’entretien régulier. Cela nous éviterait de débourser une somme d’argent colossale pour une éventuelle rénovation de la façade. Néanmoins, il est conseillé d’agir durant les beaux jours afin d’assurer un séchage optimal des murs en cas de nettoyage. Pour un résultat satisfaisant, nous vous recommandons de solliciter les services d’un façadier.

Quelles sont les tâches à prévoir au cours du ravalement de la façade ?

Comme vous l’aurez compris, le ravalement de façade ne désigne pas une seule et unique tâche. Il s’agit plutôt d’une suite d’opérations destinées à remettre à neuf les murs extérieurs d’une habitation. En tant que tel, il peut impliquer :

Le diagnostic des murs

C’est la première étape du ravalement de façade. Il permet d’évaluer l’ampleur des dégâts et de définir la solution à adopter pour y remédier. C’est à l’issue du diagnostic que le façadier professionnel dresse le devis des travaux.

Le nettoyage de la façade

Il consiste à débarrasser les murs des impuretés (mousses, lichens, poussières, etc.) qui les recouvrent. Il existe différentes techniques de nettoyage de façade, dont la nébulisation, l’hydrogommage, le ponçage, le nettoyage à karcher, etc.

Les travaux de réparation

Ils se matérialisent par le colmatage des fissures et des lézardes. La réparation des murs peut également consister à la rénovation des joints endommagés et à la remise à niveau du système d’isolation thermique.

Les travaux de finition

Ils sont destinés à embellir la façade de la demeure. Ils peuvent se matérialiser par la pose d’un nouveau revêtement mural (enduit, peinture, bardage de façade, parement).

Catégories : Exterieur