Les travaux de ramonage de cheminée visent à nettoyer l’intérieur des cheminées. Ils sont indispensables, car ils permettent d’optimiser l’évacuation des fumées. Actuellement, l’État et les assurances imposent la réalisation du ramonage afin de réduire les risques d’incendie. Néanmoins, pour garantir des résultats fiables, il importe de se confier à un professionnel, appelé « ramoneur ». Zoom sur les travaux de ramonage de cheminée.

Les bonnes raisons d’effectuer le ramonage

Il y a forcément une raison valable pour que la loi sanitaire impose la réalisation des travaux de ramonage de la cheminée, à une fréquence minimale de deux fois par an, soit une fois par semestre, de préférence avant et après l’hiver. En effet, lorsque la cheminée est en marche, elle dégage une grosse quantité de fumée, qui lors de son passage dans les conduits laisse des résidus noirs sur les parois. Ils s’agissent de suies, mélangées à des cendres et un peu de goudron. En plus d’être toxiques pour les occupants de la maison, ces éléments prennent feu très facilement. Cela accroit les risques d’incendie. La seule solution de s’en débarrasser est la pratique du ramonage. Ainsi, le ramonage contribue à l’élimination d’éléments toxiques ainsi qu’à la réduction des risques d’incendie.

Le ramonage apporte de la tranquillité d’esprit, car il est facteur de propreté et de sécurité. En outre, il est à noter qu’un conduit muni de chaudière consomme beaucoup plus d’énergie, soit 8% supérieur à la normale, en l’absence d’entretien.

Tenant compte de tous ces faits, l’État applique des sanctions sévères à ceux qui n’entreprennent pas des travaux de ramonage. Une non-réalisation du ramonage peut entraîne de lourdes amendes. Et si des dégâts surviennent pour la même raison, vous serez tenu responsable, et vous risquez l’emprisonnement. Toutefois, vous êtes libre de choisir la date pour exécuter les travaux de ramonage.

Afin de pouvoir justifier la réalisation de ces travaux, il est nécessaire de faire appel à un ramoneur agréé comme https://www.ramonage-93.fr/. Seul un professionnel comme ce dernier peut vous fournir un document attestant son intervention.

À quel moment ramoner ?

Nous avons tendance à penser aux travaux de ramonage lorsque la saison hivernale approche. C’est compréhensible, car l’hiver rime à l’utilisation de la cheminée. Par contre, il est plutôt conseillé d’intervenir avant l’arrivée de l’hiver, c’est-à-dire lorsqu’il fait encore chaud. La chaleur est favorable pour décoller les bistres, qui avec le froid devient plus compacte et difficile à enlever.

La fréquence idéale est de deux fois par an. Mais cette fréquence varie en fonction de votre usage de cheminée. Plus votre cheminée est allumée, plus les suies s’accumulent. Ainsi, vous pouvez réaliser des travaux de ramonage à plusieurs reprises. Observez la quantité de résidus dans votre cheminée et prévoyez un nettoyage lorsqu’il est en masse.

À qui confier son ramonage de cheminée ?

Si auparavant, nous avons pu réaliser nous-mêmes les travaux de ramonage ou engager des petits ramoneurs, l’État oblige aujourd’hui de confier le ramonage uniquement à un ramoneur qualifié, dont les compétences sont justifiées. Il est apte à assurer des prestations de qualité, répondant aux exigences des assureurs et de la Loi.

En ce qui concerne les dépenses liées au ramonage, elles reviennent normalement au propriétaire comme elles peuvent appartenir au locataire. Tout dépend des accords inscrits dans le contrat de bail.

 

Catégories : Astuces