Les nouveaux propriétaires immobiliers peuvent commettre des erreurs dans la gestion de leur propriété, notamment l’incompréhension du contrat de location, le report des réparations et de l’entretien, une assurance inadéquate, la facturation du mauvais loyer et l’absence de budget pour les dépenses et les temps d’arrêt. Un gestionnaire de propriété peut aider à prévenir ces erreurs et peut permettre une relation efficace à long terme entre le propriétaire et le locataire.

  1. Mauvaise rédaction au niveau du bail

Les contrats de location sont une partie essentielle de la location de votre propriété. Il contient des informations importantes sur les droits du locataire et vos responsabilités et peut avoir des conséquences graves si vous ne respectez pas. Avant de signer la convention de location, assurez-vous que vous l’avez bien comprise et qu’elle comprend toutes les clauses supplémentaires dont vous avez besoin. Cela est important dans le cadre des locations meublées comme les LMNP et les EHPAD. A ce sujet, vous pourrez consulter le site http://www.investissement-ehpad.fr pour de plus amples informations.

  1. Les réparations et l’entretien ajournés

Lorsque vous achetez un immeuble de placement, vous achetez essentiellement une entreprise et, par conséquent, vous devez injecter du capital. Le maintien de votre investissement et le maintien des réparations vous aideront à protéger la valeur du capital de la propriété et vous permettront d’attirer et de garder des locataires de qualité. Ne pas faire de réparations et d’entretien pour économiser de l’argent est une fausse économie, car vous êtes susceptible d’attirer des locataires insatisfaisants, d’avoir moins de temps entre les locataires et d’obtenir un loyer plus bas.

  1. Assurance inadéquate

Nous savons tous qu’il est important d’avoir une police d’assurance, mais ils contiennent souvent des trous qui signifient que vous n’êtes pas protégé contre tous les risques auxquels vous êtes confrontés. Il est essentiel de lire tous les petits caractères et de vous assurer que votre police couvre tout ce qui est important pour vous. Sauf si vous êtes un expert, c’est une bonne idée de travailler avec un courtier d’assurance qui a les connaissances spécialisées pour vous obtenir la bonne couverture.

  1. Facturation du mauvais loyer

Fixer le bon loyer peut être un acte d’équilibre. Une sous évaluation ou une forte évaluation de votre bien pourra conduire à une mauvaise facturation, qui engendrera une vacance de locataire sur le long terme. Vous devez vous assurer que votre loyer est conforme aux propriétés similaires dans la région et que vous le consultez régulièrement tout au long de la location. Nos gestionnaires immobiliers peuvent vous guider dans la détermination du juste prix et vous conseiller sur la façon de gérer les hausses de loyer.

  1. Manque de budget pour les dépenses et les entretiens

Posséder une propriété locative signifie que vous devrez engager des dépenses telles que les tarifs, les assurances, les corps corporatifs, les réparations et l’entretien. Et en plus de cela, il y a toujours la menace d’avoir une propriété vacante entre les locations. Beaucoup de propriétaires ne disposent pas d’un budget global pour ces choses ou les prennent en considération lors de la fixation du loyer. Avoir un bon plan financier en place vous empêchera de sortir de votre poche.

Catégories : Immobilier