À quelle fréquence la chaudière doit-elle être vérifiée? Il n’ya pas de réponse claire, étant donné que la périodicité est indiquée dans le livret d’instructions de la chaudière elle-même. Ce dernier vous est donné lorsque vous achetez la chaudière. Cela ne doit pas être fait une fois par an, comme le souhaitent de nombreuses entreprises qui ont pour activité principale la maintenance des chaudières.

En quoi consistent l’entretien et la révision de routine de la chaudière?

Le plombier pas cher Paris 15 surveille les parties les plus utilisées de la chaudière et, logiquement, est davantage exposé à la détérioration: les électrodes, les ventilateurs, le joint d’étanchéité, la chambre de combustion font sans aucun doute partie de ce qui précède.

Veuillez noter qu’il est conseillé de procéder à une maintenance périodique de la chaudière. Si vous habitez dans un loyer, les frais d’entretien de la chaudière sont toujours à la charge du locataire. Les tarifs pour l’entretien et la révision de la chaudière tournent autour de 80/100 euros en moyenne.

LIVRET DE LA CHAUDIÈRE

Comparez le livret de la chaudière à la carte d’identité du système de chauffage, tout est excepté une hyperbole, car toutes les commandes sont indiquées, du premier allumage à la fin du service.

Que faut-il noter sur le livret de la chaudière? En résumé, il convient d’indiquer les vérifications de maintenance terminées et à effectuer ultérieurement, en indiquant le moment prévu pour la prochaine révision de la chaudière. Il incombe à l’opérateur de maintenance de signaler la prochaine date, une fois l’inspection terminée.

STICKER BLEU ET CONTRÔLE DE LA FUMÉE DE LA CHAUDIÈRE

La discussion sur l’autocollant bleu et le contrôle de la fumée de la chaudière est différente. Le calendrier est établi par la loi et le contrôle de la fumée est avant tout obligatoire.

Les chaudières d’une puissance supérieure à 10 kW et inférieures à 100 kW, caractérisées par un fonctionnement avec un combustible solide ou liquide, doivent être vérifiées une fois tous les deux ans.

Les chaudières d’une puissance supérieure à 10 kW et inférieures à 100 kW, caractérisées par le fonctionnement au gaz naturel, au GPL ou au gaz, doivent être vérifiées une fois tous les quatre ans.

Les systèmes de chauffage de puissance supérieure à 100 kW et inférieure à 100 kW, caractérisés par un fonctionnement avec un combustible solide ou liquide, doivent être vérifiés une fois par an.

Mais spécifiquement quel est le contrôle de la fumée de la chaudière? Il s’agit d’un essai dont la mission fondamentale concerne la surveillance de la régulation du brûleur, afin de déterminer à la fois la température des fumées pendant la combustion et les valeurs de tirage de la chaudière. Connaître les paramètres de sécurité et les valeurs de tirant d’eau de la chaudière est d’une importance fondamentale pour optimiser la consommation d’énergie.

Lorsque vous rencontrez le moindre problème quoi faire ?

Il est toujours judicieux de contacter le fabricant ou une entreprise de changement chaudière Paris 17. En fait, aucun problème avec le système de chauffage ne doit être pris en aucune circonstance: même les dysfonctionnements les plus anodins en matière de chaudière peuvent entraîner de graves complications pour la santé des personnes vivant à la maison, ainsi que des dommages à l’environnement qui sont tout sauf indifférents.

Sans oublier les coûts de la facture d’électricité, qui augmentent par conséquent considérablement. Assurez-vous donc que la personne en charge de la révision de la chaudière, après les opérations de contrôle de l’efficacité énergétique, rapporte correctement les données dans le livret de la chaudière.

Catégories : Intérieur