Pour mieux répondre à nos besoins, nous avons parfois besoin d’agrandir notre maison. En effet, il existe différentes façons d’optimiser notre espace de vie. La construction d’une terrasse fait partie des solutions envisageables. Il s’agit d’une structure qui fait le lien entre la maison et son extérieur. Toutefois, il est à noter que ce type d’agrandissement est encadré par des règlementations strictes. Dans la majorité des cas, il requiert l’accomplissement de certaines démarches administratives. Dans les paragraphes qui suivent, nous allons partager avec vous ce que vous devez à tout prix connaitre sur la construction d’une terrasse. Découvrez !

Agrandir son espace de vie : aperçu des différents modèles de terrasses  

Le plus souvent, le propriétaire de maison choisit de mettre en place une terrasse non couverte construite de plain-pied dans la continuité du rez-de-chaussée. En l’espèce, elle constitue une extension pour une pièce de vie (ex. : le salon ou la salle à manger). Pour voir quel type de terrasse est la mieux adaptée à vos besoins et au style architectural de votre logement, nous vous conseillons de contacter cette entreprise de maçonnerie  à Versailles qui est un expert dans ce domaine.

En effet, il est possible de recourir à d’autres modèles de terrasse. Selon les cas, vous pouvez opter pour :

  • une terrasse continue au rez-de-chaussée qui est couverte par un débord de toiture. Avec ce modèle, vous pouvez envisager la création d’auvents ;
  • une terrasse surélevée. Elle est installée sur des pilotis ou sur un mur porteur ;
  • une terrasse en étage qui est toujours construite sur des pilotis. Elle est construite par-dessus le rez-de-chaussée ; 
  • La toiture-terrasse que l’on retrouve principalement sur les immeubles dotés d’un toit plat.

Construction de terrasse : quels sont les paramètres à ne pas négliger ?

Il est essentiel de tenir compte de plusieurs paramètres lorsqu’on construit une terrasse. Pour qu’elle réponde parfaitement à nos besoins, il faut donc penser à :

  • Sa destination (coin barbecue, coin de détente, etc.). Les dimensions de la terrasse varient en fonction de celle-ci. Il suffit par exemple de 5 à 10 m² pour envisager l’installation d’une table et de quatre chaises. Pour plus de confort, l’idéal est prévoir un espace compris entre 10 et 15 m².
  • Sa forme. Elle dépend surtout du gout et du rendu esthétique que l’on recherche. On peut en effet envisager différentes formes (ex. : carrée, ronde, triangulaire).
  • Son orientation. La terrasse idéale est exposée plein sud.

Son exposition au vent. Il est recommandé de construire une terrasse à l’abri pour limiter sa prise au vent.

La construction d’une terrasse est-elle sujette à une démarche administrative spécifique ?

En principe, la construction d’une terrasse extérieure de plain-pied (non surélevée ou avec un minimum de surélévation) n’est soumise à aucune autorisation préalable. 

En revanche, si vous comptez construire une terrasse surélevée, vous devez impérativement déposer auprès de la mairie une déclaration préalable des travaux. Dans certains cas, l’obtention d’un permis de construire est requise.

Bien que la création d’une terrasse ne soit soumise à aucune démarche administrative spécifique, elle implique une construction neuve. En tant que telle, elle devra se faire en tenant compte des normes d’urbanisme en vigueur, c’est-à-dire le Plan local d’urbanisme (PLU) et le Plan d’occupation du sol (POS) applicable dans la région. Ces règles régissent l’emprise maximum autorisée pour une terrasse, le type de matériaux à utiliser et les servitudes de voisinage. 

Catégories : Exterieur