Une fuite d’eau est un souci qui peut arriver à n’importe moment et dans toutes les pièces d’un logement. Elle cause de nombreux problèmes d’étanchéité et d’éventuelle inondation. Avant de réparer la fuite par colmatage, il est dans l’intérêt des particuliers de repérer toute infiltration d’eau inhabituelle. Mais, comment y parvenir le plus facilement possible ?

Vérifier les symptômes de la fuite d’eau

Une fuite d’eau peut se manifester par des symptômes non négligeables. Il est important de suivre ces divers signes afin d’éviter de mauvaises surprises. Dans ce cas, il faut tenir compte des signes suivants :

  • Les traces de rouilles
  • Les auréoles au plafond
  • Les moisissures sur le mur
  • Les odeurs d’humidité dans la maison
  • Les remontées capillaires
  • Le salpêtre
  • Les tâches vertes et jaunes sur le mur ou plafond

Etant donné que ces signes ne montrent pas l’endroit précis du problème, le mieux est d’avoir recours à des méthodes de recherche non destructives.

Les techniques de recherche de fuite d’eau

Il existe plusieurs outils permettant de repérer facilement une fuite d’eau dans un appartement ou une maison. Il est important d’en faire le choix en fonction de la situation donnée et de l’ampleur des travaux.

La caméra thermique : une technique de recherche sans casser

La thermographie infrarouge est une technique pour détecter une fuite sans casser. Elle est très prisée par les professionnels en raison de son gain de temps et d’une économie d’argent. Avec un système infrarouge, la caméra thermique permet de se rendre compte de la perte de chaleur ou variation de température.

La corrélation acoustique : une technique efficace

Cette méthode est le plus souvent utilisée dans les zones très bruyantes. Cela permet de déterminer la source précise d’une fuite d’eau en se basant sur le son émis.

L’Inspection vidéo : une solution très efficace

La caméra d’inspection vidéo permet de trouver toute fuite d’eau dans les canalisations enterrées. En ce qui concerne son mode de fonctionnement, il suffit d’introduire la caméra dans les parois de la canalisation afin d’agrandir l’éventuel image de la fuite et de la retranscrire sur un écran.

Le gaz traceur : une méthode très pratique et efficace

En règle générale, le gaz traceur est mis en application en dernier recours pour toute détection de fuite toitures Paris. Dans son mode de fonctionnement, il suffit d’injecter du gaz dans les canalisations en créant une basse pression atmosphérique. Dès lors que le gaz s’échappe à la surface de la canalisation, c’est le signe de la présence de fuite d’eau sur canalisation. D’une grande praticité, le gaz traceur permet de trouver les plus petites fuites, mêmes dans les zones étroites.

L’électro-acoustique : une technique rapide et fiable

L’électro-acoustique permet de se rendre compte de l’origine d’une fuite sans causer des dommages au plafond, mur, piscine et les différents types de sols. Cela permet d’augmenter le son qu’émet une fuite d’eau sur une canalisation afin de faciliter le temps de la recherche. Cet outil permet d’assurer toute détection de fuite toitures Paris de manière optimale.

Le colorant traçant : une méthode assez simple d’utilisation

Le colorant traçant pris également comme de la fluorescéine permet de déceler tout emplacement de fuite d’eau sans aucun dégât. En contact avec la lumière du jour, l’eau prend un couleur fluorescent, ce qui indique la présence de fuite.

Le fumigène : une technique moderne et pratique

La méthode de détection de fuite toitures Paris par fumigène permet d’identifier l’origine de toute fuite d’eau sans aucun dégât possible au niveau des structures touchées. Il suffit d’injecter de la fumée dans les zones suspectées pour mieux orienter ses recherches. Dès l’échappement de la fumée à un endroit précis, c’est le signe exact de la présence de fuite.

Catégories : Astuces