Le ravalement de façade se définit comme l’ensemble des travaux qui sont effectués sur les murs extérieurs d’une maison pour maintenir leur bon état. Il peut se matérialiser par le nettoyage des murs ou par la mise en œuvre d’une nouvelle peinture. Il peut également s’agir de travaux d’une plus grande envergure. C’est le cas lorsque le ravalement implique la pose de nouveaux isolants ou la rénovation de la façade. Dans tous les cas, il est essentiel de consulter les règles d’urbanisme en vigueur avant d’appréhender la moindre chose. En fonction de la nature des opérations à entreprendre, l’obtention d’une autorisation préalable est requise. Il faut également savoir que les démarches administratives à suivre ne sont pas les mêmes pour chaque commune. Dans cet article, nous allons justement aborder ce qu’il faut savoir sur les formalités à accomplir avant de ravaler une façade.

Le ravalement de façade et les démarches administratives à accomplir

Nous vous encourageons à vous renseigner auprès du service d’urbanisme de votre mairie pour vous tenir au courant de ces démarches. Vous pouvez également faire appel à cette entreprise spécialisée en ravalement de façade dans le Gard qui vous accompagnera dans leur accomplissement.

Le ravalement de façade ne requiert en général aucune autorisation préalable. C’est surtout le cas lorsqu’il implique la réalisation de petits travaux d’entretien à l’instar du nettoyage des murs extérieurs. En revanche, il faut impérativement déposer une déclaration préalable des travaux auprès de la mairie dans la mesure où les travaux touchent l’aspect extérieur de l’habitation. Cette règle s’applique également pour les communes soumises à un Plan Local d’Urbanisme (PLU). D’ailleurs, nous vous incitons à consulter ce document pour en savoir davantage. En effet, le PLU peut prohiber ou ordonner l’usage de certains matériaux. Ces exigences répondent à une nécessité de préserver la cohérence et l’harmonie architecturale d’une région. 

Parfois, l’obtention d’un permis de construire est indispensable. C’est le cas lorsque le ravalement de façade concerne un bâtiment classifié monument historique. Il en va de même si celui-ci se trouve dans une zone protégée. Néanmoins, il existe d’autres cas de figure où une autorisation préalable est requise.

Dans quels cas de figure une autorisation préalable est-elle requise ?

Comme vous pouvez le constater, il est fondamental de connaitre les règles d’urbanisme applicables dans sa localité. Vous pouvez également faire appel à une entreprise de ravalement de façade pour requérir ses conseils. Ce spécialiste en ravalement de façade est le plus apte à vous dire quels sont les travaux qui nécessitent une autorisation préalable. Parmi ceux-ci, on peut citer :

La réfection totale de la façade

Elle implique l’exécution d’un grand chantier. La plupart du temps, la réfection de la façade engendre une modification de l’aspect initial de la bâtisse. C’est le cas quand elle implique la mise en place d’un nouvel habillement de façade ou la mise en œuvre d’une peinture d’une autre couleur.

Les travaux d’isolation thermique

Lorsque le ravalement de façade prend une certaine ampleur, les travaux d’isolation thermique deviennent obligatoires. Leur réalisation reste malgré tout conseillée pour améliorer le confort à l’intérieur de la maison. Cependant, il importe de rappeler qu’il existe deux techniques d’isolation, à savoir l’isolation thermique par l’intérieur et l’isolation thermique par l’extérieur.

La création d’une ouverture dans un mur de façade

Ce genre d’opération occasionne un changement significatif de l’aspect extérieur d’une maison. Ainsi, si vous désirez installer une baie vitrée, une nouvelle porte ou une nouvelle fenêtre, il faudra que vous déposiez une demande de permis de construire auprès de la mairie.

Catégories : Exterieur